SCPI Scellier
- 2472 vues -

Pourquoi investir dans une SCPI

Une Société Civile de Placements Immobiliers ou SCPI est une entreprise qui spécialisée dans le domaine de l’immobilier. Son rôle est d’acquérir des biens et de les gérer. La SCPI existe de différents types à savoir les SCPI de rendements, celles de plus-values et les SCPI fiscales. Chacune a sa particularité et présente des avantages différents. C’est pourquoi, il importe beaucoup avant d’y investir de connaître leurs caractéristiques.

La particularité des différents types de SCPI

Une SCPI gère uniquement un patrimoine immobilier locatif. Elle regroupe plusieurs épargnants et leur cotisation lui permet de faire des collectes de biens immobiliers. La SCPI s’intéresse plus aux murs de magasins, aux bureaux, aux entrepôts et aux logements, les habitations en l’occurrence. Dans la SCPI de rendement, les revenus réguliers obtenus sont distribués aux associés, tandis que les SCPI de plus-values, la valorisation des biens est privilégiée et concernant celles fiscales, l’investissement se fait dans des programmes à aides fiscales.

En effet, la SCPI n’est pas cotée en bourse, la raison pour laquelle, leurs investissements ont connu un énorme succès. Ils sont performants et rentables. Pour l’acquisition d’une part ou des parts de SCPI, une somme de 100euros est demandée et l’investisseur n’a aucune crainte pour le rendement. La société en question gère sans intermédiaire, les locations et les locataires. Tous les loyers passent directement par elle et ensuite, elle se charge de la redistribution de la quote-part à l’investissement d’une manière proportionnelle. Au préalable, la société de gestion retire les frais de travaux, de gestion de locative ainsi que les frais d’entretien.

Les règles juridiques de la SCPI

La SCPI est soit à capital fixe ou à capital variable. Pour celle à capital fixe, le capital est réuni après que le volume et la durée des augmentations successives ouvertes par la SCPI est fixée par la société de gestion. Même s’il y a un épargnant qui décide de se retirer, le capital se garde fixe, car ses parts vont être vendues. Toutefois, il ne quitte la SCPI que si seulement un acheteur se porte volontaire. Quant à la SCPI à capital variable, chaque associé peut, si le besoin est, racheter ou encore distribuer des nouvelles parts. Aucun épargnant n’est retenu, quand il décide de partir, car une fois que la décision est effective, alors ses parts sont rachetées par les autres associés de la SPCI. Par ailleurs, la souscription à la SCPI à capital fixe peut se faire à tout moment.

Plus d'informations sur http://www.scpi-8.com/