SCPI Scellier
- 1182 vues -

Taux en baisse: premier investissement

Grande nouvelle dans le secteur de l’immobilier : le taux de prêt aux particuliers est en baisse. Actuellement, sur 20 ans et sans assurance, le même taux est au-dessous de 2 %. C’est l’occasion idéale de construire sa résidence principale, secondaire ou locative.

Les causes du bouleversement de taux de crédit

La baisse du taux directeur de la Banque Centrale Européenne fera diminuer considérablement le taux d’emprunt immobilier des pays membres. En France, le taux directeur de 0% obtenu par toutes les banques primaires va faire diminuer de 0.20 % le taux de prêt immobilier pour particuliers, d’ici quelques jours. Et ce, malgré le niveau d’intérêt, actuellement le plus bas de l’histoire.

Plus que quelques jours et tous les établissements de crédit locaux vont afficher le taux de prêt immobilier moyen de 1,97 % pour un emprunt de 20 ans. Si les 2,15 % du mois du janvier 2016 avaient encouragé tout investissement immobilier, qu’en serait-il pour ce nouveau régime ?

Toujours à noter que le 1,97 % est annoncé à titre indicatif. Selon le profil de l’emprunteur et son établissement financier, un crédit étalé sur 20 ans peut bénéficier d’un taux en baisse jusqu’à 1,41 %. Le 1,15 % est très probable pour un contrat de remboursement sur 15 ans.

Taux en baisse : les conséquences sur le secteur immobilier

Il va sans dire que cette baisse entrainera un investissement massif dans l’immobilier. Ceux qui se sentaient lésés par le taux précédent voient leur chance de construire, s’agrandir. Ce taux n’a rien de comparable avec celui des 5 ans d’auparavant. Avec cette nouvelle condition, un investissement en immobilier sur 20 ans de 200.000 euros entraine 55.000 euros d’intérêts de moins qu’en 2011. Ainsi, avec un prix du mètre-carré foncier stable, tout investisseur pourra s’offrir de 20 % à 50% de plus d’espaces constructibles, une grande opportunité de bâtir un logement locatif plus prestigieux et plus rapportant.

Ainsi, les emprunteurs futés pourront racheter leur crédit contracté d’il y a 7 ans avec un taux de 5 % et bénéficier ainsi d’une réduction monumentale ainsi que d’une possibilité de reconstruction et d’acquisition immobilière.